La cognitique

La Cognitique : une spécialité en sciences de l’information et de la connaissance, pour les hommes, les machines et leurs interfaces.

Qu'est-ce que la cognitique ?

La cognitique est la discipline scientifique et technique du traitement automatique de l'information et de la connaissance, pour les hommes, les machines et leurs interfaces. C'est à la fois une science du cerveau, du corps et du comportement dans les technologies et une science des technologies pour le cerveau, le corps et le comportement.

Petit historique de la discipline

En 1983,  Jean-Michel Truong cree le néologiqme en associant "connaissance" et "automatique" pour former le mot "cognitique". Il désigne ainsi la science du traitement automatique de la connaissance et des relations entre l'Homme et les technologies de l'information et de la communication.

LES DOMAINES D'INTERVENTION DU COGNITICIEN

  • L’analyse et la conception d’Interfaces Homme(s)-machine(s) [IHM], dans les projets de conception, design et production de biens manufacturés (aéronautique, automobile, équipements, etc.) et de services (énergie, télécom., etc.).
  • L’activité de recherche et développement des entreprises industrielles en relation avec le facteur humain et la cognition augmentée (gestion des systèmes complexes, systèmes de visualisation et de pilotage, gestion intégrée de plateformes, etc.).
  • L'intégration homme-système (IHS) et les usages des technologies numériques.
  • La cognition artificielle avec la robotique et l’Intelligence Artificielle[I.A.] (Conception d’interfaces pour commande à distance de drônes, techniques de classification et data mining, etc.).
  • Les aspects collaboratifs et la gestion risques psychosociauxappliqués aux domaines de l’industrie (nucléaire, services publics, etc.).
  • L’analyse du besoin, la spécification et la conception de systèmes d’aide et de suppléance pour la compensation du handicap, l’accessibilité.
  • La gestion des connaissances et compétences pour la valorisation et pérennisation des savoir-faire dans les industries (Création d’un outil permettant la capitalisation des connaissances, création d’un outil de formation, etc.).

Les axes privilégiés de l'ensc guident les programmes de formation et les activités de recherche

  • l'ingénierie humaine et la prise en compte des caractéristiques, besoins, limites et contraintes des humains dans les situations d'intégration homme/système, de travail, d'apprentissage ou de santé ;
  • la cognition artificielle (machine) et hybride (homme-système) pour les techniques d'augmentation (homme augmenté, aide, suppléance ou substitution) ;
  • les usages des technologies numériques (fiabilité, pervasion) dans le traitement des informations et des connaissances à acquérir, gérer, transmettre ou maîtriser dans les systèmes complexes.

LIENS SUR LA COGNITIQUE :